Notre méthode

methode01L’étude-action :

Cette méthodologie vise à élaborer un projet urbain ajusté au contexte, aux besoins et aux personnes. Elle est basée sur le travail de terrain et le diagnostic des ressources urbaines locales (initiatives locales, usages, réseaux d’échange, savoir-faire humain…).

 

 


 

 

L’étude-action associe :

– l’étude urbaine classique : un travail d’analyse et de production d’idées
– l’action : des interventions de court terme menées sur le terrain avec les usagers (chantier ouvert au public, balade urbaine, court-métrage participatif…).
Les deux phases se nourrissent l’une l’autre, favorisant la définition de stratégies de long terme ancrées dans la réalité des territoires.

L’étude-action permet :

– le test des orientations stratégiques du projet urbain par des actions sur site mobilisant les usagers,
– l’enclenchement à court terme de la transformation d’un espace ou de son image par des micro-aménagements, des actions de mise en récit du territoire…,
– la structuration des collaborations entre tous les acteurs du projet urbain par l’organisation du travail en commun et la coordination des initiatives existantes.

 

Les outils :

Les actions de terrain associées aux études mobilisent des outils variés :
– ateliers de création collective : menuiserie, jardinage, graphisme, écriture, sérigraphie, cuisine,
– outils de collecte de paroles et d’impressions : cartographies sensibles, balades urbaines,
– ateliers-débats associant habitants, élus et professionnels de la ville,
– programmation culturelle et festive (repas partagés, spectacles vivants, bals, etc.),
– courts-métrages participatifs,
– outils de médiation et de communication : édition collaborative de journaux, signalétique,
– micro-architectures et aménagements temporaires de l’espace public en chantiers ouverts.